MESURES DE SUBVENTIONNEMENT INCITATIVES

AIDE AU DÉMARRAGE

Un forfait est distribué pour chaque place supplémentaire, au moment de sa création.

Ce forfait est de Fr. 5’000.- pour une place plein temps en crèche et de Fr. 4’000.- pour une place plein temps en parascolaire.

Préscolaire : à partir du 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2024, l’aide au démarrage est distribuée sur 3 ans. Le montant octroyé est dégressif :

  • Fr. 5000.- par place l’année d’ouverture de la structure;
  • Fr. 2500.- par place l’année qui suit;
  • Fr. 1000.- par place la 3e année.

Parascolaire: Depuis le 1er janvier 2018 et jusqu’au 31 décembre 2020, la contribution forfaitaire se monte à Fr. 4000.- par place au lieu de Fr. 3000.-, tenant ainsi compte de la période transitoire de 3 ans qui est prévue dans la Loi sur l’accueil de jour des enfants pour la mise en vigueur de l’accueil collectif parascolaire.

FONDS D'IMPULSION

Au 1er janvier 2018, un nouvel instrument de subventionnement a été mis en place. Il s’agit d’un programme sur 3 ans (2018-2021) permettant de soutenir l’émergence de projets dans 2 domaines:

  • le développement d’une offre parascolaire en coordination avec l’ensemble des acteurs concernés et particulièrement bien intégrée dans l’école
  • L’adaptation de l’offre d’accueil aux horaires particuliers des parents en activité (horaires décalés, tournus irréguliers, 3x 8h, etc.)

Le projet doit être présenté par le biais d’un des 29 réseaux d’accueil de jour. Vous trouvez le détail des modalités sous l’onglet “Documents”.

 

SOUTIEN POUR L'ADHÉSION À LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL (CCT)

L’article 62 de la Loi sur l’accueil de jour des enfants (20 juin 2006) invite les associations faîtières des employeurs et employés à négocier une convention collective de travail. Le 8 mars 2018, les négociations ont abouti et une convention collective de travail est entrée en vigueur le 1er janvier 2019.

La FAJE a décidé de soutenir financièrement les structures d’accueil qui décidaient d’y adhérer, soit à titre individuel, soit parce qu’elles sont rattachées à une organisation signataire, en leur octroyant annuellement un montant de Fr. 5000.- pendant les 3 années qui suivent la décision d’acception de la Commission paritaire professionnelle enfance (CPP-e).

SOUTIEN À LA FORMATION

Afin de soutenir les réseaux dans l’exécution de l’obligation prévue à l’article 31 de la Loi vaudoise sur l’accueil de jour des enfants, la FAJE a créer un financement incitatif complémentaire entrant en vigueur au 1er janvier 2020.

Celui-ci correspond au versement d’un forfait annuel par élève de Fr. 1’500.- (personnel en formation secondaire d’assistant-e socio-éducatif-ve et formation professionnelle tertiaire ES d’éducatrice-éducateur de l’enfance).

SOUTIEN À LA GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIÈRE DES RÉSEAUX

La FAJE décide d’octroyer un soutien exceptionnel, d’un montant de Fr. 50’000.-. Il doit être affecté à une optimisation des outils de gestion et/ou à un renfort temporaire en personnel en 2020 ou 2021.